Aslim Taslam

 

N°10 Octobre 2001

Sommaire | Archives | Le mag

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
   

Les oiseaux

 

 

HuppeAllah a accordé au Prophète Salomon (Suleymane), que Dieu le couvre de Son Salut, la grande faveur de comprendre le langage des oiseaux. Ce Prophète disposait d’une souveraineté immense et les djinns, les humains et les oiseaux lui étaient soumis.
Un jour, Salomon inspectait ses troupes volantes, à savoir les oiseaux. Il y en avait de toutes les espèces et à la tête de chacune d’elle, il y avait un délégué qui exécutait les ordres de Salomon et qui se présentait devant lui, comme feraient les soldats devant leur roi. Salomon remarqua que la Huppe était absente de son poste. Irrité, il promit de punir la Huppe ou de l’égorger si elle ne justifiait pas son absence par une excuse valable.

Il passa les oiseaux en revue. « Comment se fait il que je ne vois pas la huppe, s’écria t il ? Serait-elle absente ? Je lui infligerai une peine sévère ou je l’égorgerai, à moins qu’elle ne se justifie pleinement. Son absence fut de courte durée. Elle annonça : « J’ai appris quelque chose que tu ignores. Je reviens de Saba avec une nouvelle certaine ».
sourate 27, An-Naml, versets 20 à 22

La Huppe ne tarda pas à se présenter. Sentant la colère de Salomon, elle lui fit immédiatement un rapport : « J’ai découvert qu’à Saba se trouvait un royaume dirigé par une reine d’un grand pouvoir, très riche. Comme son peuple, elle adore le soleil à la place de Dieu. »
Les récits coraniques racontent comment Salomon fut une cause de la conversion de la reine de Saba ainsi que son peuple à une foi véritable et pure.

CorbeauLe Coran parle de la huppe mais également du corbeau. Ainsi, à la Sourate 5, on apprend que les deux fils d’Adam (qu’Allah soit satisfait d’eux), Abel et Caïn se disputaient à tel point que Caïn tua son frère par jalousie. On raconte que Caïn prit son frère mort sur ses épaules, et ne sachant quoi en faire, il parcourut le monde. C’est alors qu’il vit deux corbeaux s’entretuer puis il vit le vainqueur enterrer l’autre sous terre. Comme il avait tué par orgueil et par jalousie, Dieu a voulu l’humilier en lui faisant donner une leçon par un corbeau.

Dieu envoya alors un corbeau fouillant dans la terre pour lui montrer comment cacher le spectacle indécent de son frère. Il dit : « Malheur à moi ! Ai je donc été incapable d’être comme ce corbeau et de cacher le spectacle indécent de mon frère ? » . Il se trouva donc parmi les perdants.
sourate 5, Al-Ma’idah, verset 31

L’oiseau est une créature d’Allah merveilleuse. Si nous l’examinons plus précisément, nous ne pouvons qu’être admiratifs et louer Allah.
Le squelette des oiseaux est léger car les os, creux, contiennent des sacs aériens appartenant à l’appareil respiratoire. Il n’en est pas moins très résistant : on le compare à une cuirasse car beaucoup d’os sont soudés les uns aux autres.
L’appareil respiratoire comprend, en plus des deux poumons, des sacs à air placés dans le cou, les ailes, le thorax et l’abdomen. Ces sacs communiquent à la fois avec les poumons et le creux des os. Ils forment une couche isolante qui permet de garder constante la température interne de l’oiseau, plus élevée que la nôtre puisqu’elle est à 40 °C.

La forme de l’aile, aérodynamique, sa légèreté et sa possibilité de modifier son profil font de l’aile un modèle de perfection. Lorsque l’oiseau prend son vol, un grand nombre de muscles entrent en jeu. Les uns abaissent l’aile, les autres la relèvent.
 

Voyez les oiseaux s’ébattre librement dans le ciel. D’où leur vient cette aptitude ? sinon d’Allah. N’y a-t-il pas là un indice pour qui croit ?
sourate 16, An-Nahl, verset 79

L’homme a longtemps pensé que les oiseaux chantaient pour extérioriser leur joie de vivre et pour leur plaisir. Mais des études scientifiques ont montré que le chant est un langage et qu’il fait partie des signaux de communication. Les Musulmans, en lisant le Coran et l’histoire de Salomon, le savaient déjà.
Les oiseaux ont un comportement extraordinaire envers leurs enfants : dès l’éclosion des oeufs, les parents assurent leur protection, leur croissance et leur éducation.

Bien des domaines restent obscurs sur le comportement des oiseaux. On se pose beaucoup de questions : pourquoi les oiseaux émigrent-ils  ? Comment font-ils pour se repérer dans le ciel et effectuer chaque année de si longs trajets sans se tromper ? Comment le colibri, qui ne pèse que 3 grammes arrive-t-il à traverser d’une traite le Golfe du Mexique, soit une distance de 800 km ? Les questions sont nombreuses concernant cette créature d’Allah si merveilleuse et nous ne pouvons que nous incliner face à la Majesté d’Allah Le Tout Puissant.


 

 

Yamina H.
Du même auteur...


 Autres articles de la rubrique Enfants

 


Sommaire | Archives | Le mag

TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam